La chaîne cirière

chaine-cirière-2

Pour construire un rayon, il faut une organisation très élaborée. C’est avec la cire que les abeilles vont construire les rayons de leur nid.

écailles de cireLes abeilles bâtisseuses, ou cirières, possèdent 8 glandes situées sous l’abdomen appelées glandes cirières. C’est grâce à elles que les abeilles peuvent sécréter de la cire à partir du miel qu’elles absorbent.
Âgées de 12 à 19 jours, les ouvrières deviennent cirières, les glandes cirières sont alors les plus actives et permettent la production d’une substance grasse se présentant sous la forme de petites écailles de cire blanche (il faut 1 million d’écailles de cire pour obtenir 1 kilo de cire). Elles doivent consommer environ 10 kilos de miel pour produire 1 kilo de cire. L’assistance des ventileuses est également requise pour maintenir la cire à bonne température. Ces deux conditions réunies, la «chaîne cirière» peut commencer.

chaine-cirière-4Pour constituer une chaîne cirière, une abeille se suspend au plafond (l’ouvrage commence par le haut), une autre s’accroche à ses pattes arrière qui pendent dans le vide, et ainsi de suite jusqu’à former une véritable chaîne vivante. Les abeilles se suspendent en plusieurs grappes dont chacune ressemble à une pyramide inversée.

Grâce aux petites brosses de ses pattes postérieures, une abeille ouvrière bâtisseuse commence par récupérer ses petites lamelles de cire et les porte ensuite à sa « bouche » pour les malaxer et les mélanger avec de la salive. La boulette résultant de cette opération est ensuite acheminée, de cirière en cirière, pour arriver jusqu’aux abeilles chargées de la construction des alvéolescire écaille abeille (photo by Zachary Huang). Celles-ci utilisent leurs mandibules pour aplatir la cire et façonner des parois extrêmement fines de 73 microns. Les antennes jouent le rôle d’instruments de mesure de haute précision tout au long de ce processus.

Les abeilles fabriquent des rayons de cire jusqu’à fin juillet, puis la population décline. Comme elles estimeront avoir besoin de moins de place, elles ne bâtiront plus, sauf en cas d’essaimage tardif.

chaine-cirière-3Une fois achevées, les cellules, de forme hexagonale (la structure hexagonale est le polygone le plus économique pour paver un plan), ont une hauteur qui varie selon leur rôle (couvain ou réserve de nourriture). Elles sont légèrement inclinées vers l’intérieur et s’emboîtent parfaitement les unes dans les autres dans tout le rayon, formant ainsi une structure remarquable de par sa solidité : un rayon composé d’environ 40 g de cire peut supporter près de 2 kg de miel.

La cire des parois est de couleur blanche au début puis se colore en jaune avec les pigments naturels provenant du pollen et de la propolis. Les cellules servant à la ponte deviendront brunes en vieillissant suite aux déjections et aux restes de cocons de soie.

La régulation thermique du nid est assurée par toute la colonie au degré près. En été, les ventileuses agitent les ailes pour ventiler l’atmosphère dans la ruche, et en hiver, elles se chargeront d’expulser l’air chargé d’humidité et réchauffer l’atmosphère.

chaines-cirières

Auteur : Alchimie des Bougies

Fabricant de bougies artisanales en cire d'abeille.

Laisser un commentaire